Une danse « fusion »

Madolika a également beaucoup dansé en Inde au sein de la troupe de ses Maîtres et a enseigné dans l’école où elle continue sa formation parallèlement.

Madolika est en recherche d’une écriture chorégraphique pour aborder des thèmes contemporains et collaborer voire échanger avec d’autres artistes, afin de s’ouvrir aux expressions culturelles émergentes.

Elle compose également sur de la musique classique européenne pour toucher l’universalité de la danse à travers l’expression des émotions.